Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer Accueil Pour nous joindre
  Ressources
  Actualités
  Conseils
  Dossiers
  Liens utiles
  Livres
  Initiatives
  Services
  Soutien scolaire
  Livres enfants
  Pédagogie
  Projet Toplà
  Pratique
  Lettre gratuite
  Nous joindre
Zone de promotion de sites utiles
Difficultes scolaires
    Inventons l'école de la réussite pour tous
     9 Propositions    Conseils    Liens utiles    Livres    Actualités  


Parent d'élève, un métier qui s'apprend

On nous prévient régulièrement que tout se joue dans les premières années de l'enfance. Ainsi, sans toujours en prendre conscience, les parents peuvent contribuer ou ne pas contribuer au développement des facultés d'apprentissage de leur enfant. Ils sont en cela les premiers instituteurs de leurs enfants.

Vient ensuite le temps de l'institution scolaire à qui les parents confient la tache de compléter l'instruction de leurs enfants. Période pendant laquelle ceux-ci continuent à jouer un rôle essentiel. C'est en effet dans le cercle familial et extra-scolaire que l'enfant va utiliser ses nouvelles connaissances, constater ses progrès et donner ainsi du sens à ses heures passées en classe.

Alors que nous savons de plus en plus précisément ce qui peut aider un enfant dans son parcours scolaire, pourquoi ne pas faire l'effort d'en informer les parents ?

Cette information pourrait se faire à l'initiative des établissements scolaires qui, par ce geste, reconnaîtraient la contribution des parents au développement des facultés intellectuelles de l'enfant. Oui, l'école ne peut tout faire. Elle le sait et ne doit pas fermer les yeux sur cette réalité. L'égalité des chances passe par un travail d'explication du rôle des parents, des attitudes à éviter et de celles à développer, du fonctionnement du système scolaire, de l'esprit des programmes et des aptitudes visées pour l'enfant.

Proposées aux moments clés du parcours scolaire - entrée à l'école maternelle, à l'école primaire et au collège - ces formations pourraient être organisées par les associations de parents d'élèves, au sein même des établissements, et données par des parents, des enseignants et d'autres professionnels de l'enfance.

Il resterait à trouver les moyens pratiques de faciliter l'assistance des parents et de les inciter à y participer pleinement. L'inscription du premier enfant à l'école est souvent chargée d'une inquiétude pour les parents qui pourrait les inciter à profiter des premières formations proposées, et dans la foulée, de celles qui viendront plus tard.

Et au niveau institutionnel :

1) Elaborer le programme d'une formation destinée aux parents, qui leur serait donnée en parallèle à la scolarité du premier enfant.

2) Imaginer un moyen pratique d'inciter chaque parent à y assister. La perception d'une allocation spécifique de formation parentale pourrait être conditionnée à la participation à ces sessions.

3) Elaborer un manuel du parent d'élève avec quelques principes généraux, des renseignements sur les formations organisées et des informations sur des ouvrages ou des formations complémentaires.

 Proposition suivante : Un état d'esprit renouvelé

     Haut de page    Imprimez cet article    Envoyez cet article à quelqu'un
  Qui sommes nous ?   ·   Objectifs   ·   Mentions légales   ·   Jeunes Plus  
©Jeunes Plus 2000-2006 • Graphisme du site : Bruno Merlin • Soutien scolaire
Hit-Parade

topla
Aidez-nous à trouver des bénévoles
  Dossiers
  Plaisir de lire
  Réussite scolaire
  Education
  Prévention
  Violences
  Système éducatif
  Actualités
Le collège unique dépassé
Les leçons de mots au primaire
Apprendre à mieux enseigner
Fillon s'adresse aux inspecteurs
Dictée pour tous !