Comprendre
  Agir
  Remédier ::
  Documents
  Forum
  Actualité
  Presse
  Oipef ?
  Contact


Quelques idées simples

Le sens et la parole sont deux éléments essentiels qui conditionnent la capacité de réflexion et sont peu prisés à l'école. Il vous reviendra donc de travailler sur ces deux aspects avec votre enfant.

Pour le sens, il vous faudra susciter sa réflexion personnelle en profitant de toutes les occasions. Posez, chaque fois que possible, des questions du type "Pourquoi ?" et répondez aux questions de sens qu'il vous pose.

Ceci peut se faire à partir d'évènements de la vie quotidienne, de lectures, de films vus en famille. Lorsque vous l'aidez dans son travail, ne lui demandez pas "as-tu compris ?" mais "Qu'est-ce que tu as compris ?". La seconde question n'autorise pas le simple "oui" qui lui permet de se débarasser de la leçon à apprendre ou des exercices à faire. Elle suscite la réflexion de l'enfant.

Pour la parole, il vous faut simplement la favoriser. En posant des questions mais aussi, en invitant l'enfant à se poser des questions sur ce qu'il fait. Pour beaucoup d'enfants, la compréhension, la réflexion et la mémorisation reposent sur l'usage de la parole.

S'il n'a pas pris l'habitude d'intérioriser sa parole, cela viendra plus tard et, en attendant, il faudra lui permettre de réflechir et d'apprendre à voix haute. Vous lui donnerez ainsi l'habitude de travailler en s'aidant de sa propre parole.

Il ne faudrait pas dire à table, à l'heure de décider d'une sortie "tais-toi !" mais plutôt "qu'en penses-tu ?". Et au retour de l'école : "Qu'as-tu appris aujourd'hui ? Explique moi". Il faudra peut-être exercer votre patience et développer votre écoute mais cela revêt une importance primordiale.

:: Retour haut de page ::

:1:
Travailler sur les bases

:2:
Quelques idées simples

:3:
Dossiers pédagogiques

:4:
Prévenir les dys... et y remédier

:5:
Formations 2008

Pour en savoir plus sur le livre l'école des illusionnistes

L'école des illusionnistes
par Elisabeth Nuyts