Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer Accueil Pour nous joindre
  Ressources
  Actualités
  Conseils
  Dossiers
  Liens utiles
  Livres
  Initiatives
  Services
  Soutien scolaire
  Livres enfants
  Pédagogie
  Projet Toplà
  Pratique
  Lettre gratuite
  Nous joindre
Zone de publicité
468x60_Jeux.gif
    Plaisir de lire
     Réflexions    Conseils    Liens utiles    Bibliothèques    Initiatives  


Que faire pour aider vos enfants ?

Repères : Plaisir de lire : Réflexions : Sommaire

1- Informez-vous et demandez à voir le livre de lecture (ou le type de feuillets) qui sera proposé à votre enfant en CP.

2- Ne vous laissez pas abuser par un discours qui tend à minimiser les dangers des méthodes mixtes en faisant valoir que l’approche globale du début sera vite associée à une étude des syllabes et des lettres. Cet argument n’est pas recevable. En effet, si des confusions doivent se produire, elles apparaîtront dès le début de l’apprentissage lors des premiers essais de découverte du code.

3- Faites preuve de vigilance :

Si votre enfant apprend à lire avec une méthode globale ou mixte, vous devez établir votre jugement sur les résultats obtenus. Si l’enfant est capable après quelques mois de CP de lire des mots et phrases en dehors de son livre de lecture, c’est qu’il réussit à découvrir le code de la langue.

Par contre, s’il n’y parvient pas, fait de multiples erreurs, confond des sons, invente des mots, « lit » autre chose que ce qui est écrit, ne comprend pas ce qu’il doit « lire », il est fort probable qu’il est en train de perdre pied. Il ne faut pas « attendre que le déclic se produise » comme on le leur conseille si souvent. Il est indispensable de réagir avant que l’enfant ne sombre dans une situation d’échec qui peut le conduire à des modifications de comportements très évocatrices de difficultés scolaires : angoisse, rejet de l’école et du travail, insomnies, cauchemars, agressivité, agitation.

Depuis que la lecture est abordée en grande section de maternelle, pratiquement toujours de manière globale (étude des prénoms, des jours de la semaine, « des mots-outils » qu’il faut « reconnaître ») il est fréquent de voir apparaître ces difficultés dès ce stade de la scolarité. Parmi les enfants qui ont réussi à apprendre à lire avec la méthode globale ou mixte très nombreux sont ceux qui présentent ultérieurement de fortes dysorthographies.

4- Agissez :

La solution consiste à reprendre tout l’apprentissage de la lecture, associé à celui de l’écriture avec une méthode alphabétique. Un travail de courte durée, pratiqué très régulièrement chaque jour, en utilisant des pédagogies adaptées permettra à l’enfant d’atteindre la maîtrise de l’écrit. Il comprendra rapidement qu’il est capable d’apprendre à lire (et à écrire) et de comprendre le sens de ce qu’il lit.

Cet apprentissage lui permettra de construire des circuits cérébraux efficaces qui lui faciliteront l’acquisition d’une orthographe correcte. Ceux-ci constitueront également l’architecture de sa pensée conceptuelle et participeront ainsi au développement de toute l’activité intellectuelle qui nécessite l’usage du langage écrit.

     Haut de page    Imprimez cet article    Envoyez cet article à quelqu'un
  Qui sommes nous ?   ·   Objectifs   ·   Mentions légales   ·   Jeunes Plus  
©Jeunes Plus 2000-2006 • Graphisme du site : Bruno Merlin • Soutien scolaire
Hit-Parade

topla
Aidez-nous à trouver des bénévoles
  Dossiers
  Plaisir de lire
  Réussite scolaire
  Education
  Prévention
  Violences
  Système éducatif
  Partenaires