Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer Accueil Pour nous joindre
  Ressources
  Actualités
  Conseils
  Dossiers
  Liens utiles
  Livres
  Initiatives
  Services
  Soutien scolaire
  Livres enfants
  Pédagogie
  Projet Toplà
  Pratique
  Rechercher
  Participer
  Lettre gratuite
  Nous joindre
Zone de promotion de site ami
Veosearch
    Actualités de l'éducation et de la famille
     A la une    Archives par catégories    Source Jeunes Plus    Analyses  


L'analyse de l'actualité - 18 octobre 2002

Ressources : Actualités : Analyses


 Imprimez cet article  
 Envoyez cet article à quelqu'un

Les syndicats ont mobilisé près de la moitié des enseignants qui ont répondu à l’appel pour le mouvement de grève du 17 octobre. On peut comprendre l’inquiétude de ces syndicats qui se voient privés d’une partie des aides-éducateurs, l’autre partie étant appelée à se transformer en assistants d’éducation.

Mais, on comprend aussi le Ministère qui s’inquiète de voir grimper son personnel alors que le nombre d’enfants scolarisé diminue. De 1995 à 2002, 12 000 enseignants supplémentaires ont été recruté, ainsi que des milliers d’emploi-jeunes, tandis que le nombre d’élèves accueillis a diminué de 300 000 (Source Le Figaro). Et cela, sans pouvoir éviter une détérioration des performances scolaires (cf. le rapport « Etat de l’Ecole - 2002 »).

Les jeunes et la société ayant évolué, il est possible d’expliquer certaines baisses de performance et de justifier la nécessité d’un encadrement plus important. Mais, il n’est pas interdit de penser que les établissements scolaires peuvent s’améliorer sans pour autant continuer à augmenter les effectifs. Il faudra peut-être abandonner certaines pratiques pédagogiques chrono-phages, revenir à l’essentiel, telles les capacités de lecture et d’écriture, et enfin sortir du schéma « lutte des classes » qui empoisonne le débat : essayons de travailler ensemble pour le bien des enfants et non pour le bien de certaines corporations.

Le livret proposé par le Ministère pour l’apprentissage de la lecture au CP est proposé en ligne afin que les professeurs puissent apporter leur contribution et participer au débat. Il est critiqué par certains qui ne croient pas que tous les enfants soient capables de lire et qui ne sont donc pas prêts à réviser leurs propres méthodes. En résumé, si les enfants ne réussissent pas tous, c’est la faute du milieu social et certainement pas de l’enseignant.

Le Ministre de l’Intérieur n’a finalement pas interdit la diffusion de « Rose Bonbon », un livre qui décrit la vie d’un pédophile, et qui aura finalement bénéficié d’une publicité à bon marché. Au nom d’une liberté d’expression que certains se sont chargés de rappeler à Nicolas Sarkozy, dont Mr Allaigon, Ministre de la Culture. C’est aussi en son nom qu’un enfant sur deux aurait déjà vu des images de films pornographiques à 12 ans. Triste liberté qui enrichit les vendeurs de sexe et viole la conscience de nos enfants. A lire absolument : l’article de libération de Christian Jacob, Ministre délégué à la famille.

Enfin, nous relayons l’appel suivant de la Fondation Jérôme Lejeune qui se propose d’attenuer les effets de la Trisomie 21. Pour son programme d’expérimentation « Entrain », à base d’un médicament sans risque susceptible de stimuler le développement de l’intelligence, la fondation recherche encore quelques parents qui accepteraient de faire participer à ce programme un enfant atteint de Trisomie 21. L’enfant doit avoir entre 6 mois et 2 ans d’âge.

 Explications sur le site de la Fondation Jerôme Lejeune

Frédéric Prat

     Haut de page    Imprimez cet article    Envoyez cet article à quelqu'un
  Qui sommes nous ?   ·   Objectifs   ·   Mentions légales   ·   Jeunes Plus  
©Jeunes Plus 2000-2006 • Graphisme du site : Bruno Merlin • Soutien scolaire
Hit-Parade

topla
Aidez-nous à trouver des bénévoles
  Pratique
  Lettre d'info
  Boutique livres
  Soutien scolaire
  Cours particuliers
  Forum - Débat
  Actualités
Méthode de lecture : la science a tranché
Echec scolaire : des familles désorientées
De nouveaux services pour les enfants handicapés et leurs parents
Choisir son collège : une nouvelle liberté
Parents inquiets pour Internet
Nouveaux programmes du primaire
Le danger des jeux vidéo en ligne
La carte scolaire, c'est fini
Le collège unique dépassé
Une violence scolaire devenue ordinaire