Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer Accueil Pour nous joindre
  Ressources
  Actualités
  Conseils
  Dossiers
  Liens utiles
  Livres
  Initiatives
  Services
  Soutien scolaire
  Livres enfants
  Pédagogie
  Projet Toplà
  Pratique
  Rechercher
  Participer
  Lettre gratuite
  Nous joindre
Zone de promotion de site ami
Veosearch
    Actualités de l'éducation et de la famille
     A la une    Archives par catégories    Source Jeunes Plus    Analyses  


L'analyse de l'actualité - 6 septembre 2002

Ressources : Actualités : Analyses


 Imprimez cet article  
 Envoyez cet article à quelqu'un

Après l'annonce des suppressions d'emploi au Ministère de l'Education Nationale, on a pu craindre le pire, c'est à dire une rentrée agitée avec son lot de manifestations ou de grèves qui sont devenues traditionnelles.

Le discours de Luc Ferry du 2 septembre a certainement contribué à calmer le jeu. Un discours que nous vous invitons à lire en détail car les grandes lignes de l'action de la nouvelle équipe y sont tracées avec une certaine précision.

Peu d'objectifs mais des objectifs clairs et réalistes. Enterrés le mythe de la grande réforme, le débat sur le collège unique, les nouvelles structures ou conseils, l'augmentation des moyens,... Ferry veut rompre avec la méthode "sparadrap" et invite à inscrire l'action du ministère dans la durée, profitant des 5 ans qui lui sont données.

Rien ne sert d'agiter le système, de changer les programmes et l'appellation des itinéraires de découverte, de mettre à la poubelle les initiatives précédentes. En deux mots, stabilité et changement.

Stabilité car Luc Ferry et Xavier Darcos veulent non pas changer ce qui a été fait, réorganiser les cycles ou les filières, inventer de nouveaux dispositifs, mais plutôt améliorer l'efficacité du système. Travailler sur la qualité !

Changement, car les améliorations nécessitent des évolutions dans les méthodes. Luc Ferry fait noter la rupture entre le ministère et le travail de terrain : les directives du ministère ne sont pas ou peu appliquées (c'est tellement vrai !) On ne peut plus gouverner d'en haut, il faut restructurer, régionaliser et donner une plus grande liberté d'action aux établissements.

Comme objectif prioritaire, la lutte contre l'illettrisme. Avec nos mots, nous dirions : faire de l'école primaire l'école de la première chance. Voila des efforts qui seront vraiment utiles et qui peuvent, sans révolutionner le système, améliorer considérablement son efficacité.

Aux oubliettes la méthode globale ! Place à un horaire spécial pour la grammaire, elle-même recentrée sur la relation entre le verbe et son sujet et entre le verbe et les compléments. Place au retour de l'orthographe reposant sur l'intelligence de la syntaxe et du lexique. Place à la connaissance exigeante des conjugaisons et à la découverte du vocabulaire. Place aussi à l'écriture cursive et à la prise de notes personnelles au lieu et place de la photocopie.

Cette citation n'est pas de Luc Ferry. Elle est de Jack Lang. Voila donc un sujet on ne peut plus consensuel !

L'autre évènement de cette rentrée, c'est la réduction du budget de la Recherche. Le candidat Chirac avait promis un gros effort de ce côté. Madame la Ministre avait promis dès sa nomination 3% du PIB, avec le soutien de Jacques Chirac. Le budget sera finalement réduit de 1,12%. A n'y rien comprendre et à déclencher la colère des chercheurs, colère qu'il sera difficile de désamorcer.

Un effet de ce peu d'intérêt pour la Recherche est la fuite des cerveaux. Elle ne sera pas encore enrayée cette année.

Frédéric Prat

     Haut de page    Imprimez cet article    Envoyez cet article à quelqu'un
  Qui sommes nous ?   ·   Objectifs   ·   Mentions légales   ·   Jeunes Plus  
©Jeunes Plus 2000-2006 • Graphisme du site : Bruno Merlin • Soutien scolaire
Hit-Parade

topla
Aidez-nous à trouver des bénévoles
  Pratique
  Lettre d'info
  Boutique livres
  Soutien scolaire
  Cours particuliers
  Forum - Débat
  Actualités
Méthode de lecture : la science a tranché
Echec scolaire : des familles désorientées
De nouveaux services pour les enfants handicapés et leurs parents
Choisir son collège : une nouvelle liberté
Parents inquiets pour Internet
Nouveaux programmes du primaire
Le danger des jeux vidéo en ligne
La carte scolaire, c'est fini
Le collège unique dépassé
Une violence scolaire devenue ordinaire