Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer Accueil Pour nous joindre
  Ressources
  Actualités
  Conseils
  Dossiers
  Liens utiles
  Livres
  Initiatives
  Services
  Soutien scolaire
  Livres enfants
  Pédagogie
  Projet Toplà
  Pratique
  Rechercher
  Participer
  Lettre gratuite
  Nous joindre
Zone de promotion de site ami
Veosearch
    Actualités de l'éducation et de la famille
     A la une    Archives par catégories    Source Jeunes Plus    Analyses  


Nos enfants sont précieux

Ressources : Actualités : Source Jeunes Plus

Grégoire Kueny et Véronique de Joux représentant du collectif de parents pour la protection des enfants et le respect de la dignité de la femme. (Tél. 04 67 37 64 59 Béziers)

Nos enfants sont précieux !

De nombreuses voix émanant de la France d´en haut s´élèvent pour défendre la liberté d´expression. Dans ce débat qui consiste à protéger nos enfants de la pornographie, on entend peu la voix des familles. La France d´en bas s´exprime peu. Si elle continue à se taire, les partisans de la liberté d´expression, pour qui le respect des enfants et la dignité de la femme représentent peu, imposeront leur conception à nos décideurs. Ceux-ci ont besoin d´être encouragés.

On voudrait les faire passer pour des moralisateurs, des censeurs, des hypocrites... Disons leur que nous les soutenons dans leur volonté de protéger nos enfants de la pornographie.

Non des moralisateurs, mais des protecteurs de nos enfants fragiles et influençables.

Non des censeurs, mais des hommes et femmes courageux conscient de leur responsabilité vis-à-vis de notre jeunesse.

Non des hypocrites, mais des hommes et femmes réalistes qui savent que le combat sera de longue haleine. Ce n´est pas sous prétexte que la pornographie est accessible dans de nombreux endroits et sur de nombreux supports, qu´il ne faut rien faire.

Nous vous proposons de leur écrire afin de les encourager et de leur montrer que la France d´en bas les soutient.

Vous pourrez puiser dans les arguments suivants qui ne sont que des suggestions :

- Tous les parents ne sont pas en mesure d´empêcher leurs enfants de visionner des films pornographiques. Beaucoup de mères élevant leurs enfants seuls ne sont pas toujours présentes pour les surveiller. De nombreux enfants ont la télévision dans leur chambre. Les enfants hospitalisés dans les hôpitaux ont-ils accès à Canal Plus ?

- Ces films ont un impact sur leur image de la femme. Comme l´affirmait un garçon de 14 ans, présent sur le plateau de Mireille Dumas (Vie privée, Vie publique le 16 octobre 2002), et qui répondait que ces films lui faisait considérer la femme comme « un objet ». Vous ne voulez pas que vos enfants soient influencés par ces images.

- Le psychiatre présent sur ce plateau (Patrice Heart) rappelait que les auteurs de viols collectifs étaient de plus en plus jeunes (moins de 13 ans pour certains), et que 99% d´entre eux avaient vu des films pornographiques. Vous avez peur pour vos filles et vous craignez que vos garçons plus vulnérables ou fragiles psychologiquement ne soient poussés très jeunes au passage à l´acte.

- Il est bon également de rappeler une vérité simple : les enfants « imitent ».

- Le fait que ce soit interdit indique clairement aux enfants que ce n´est pas bien. Beaucoup de films pornographiques ne présentent pas une sexualité normale, respectueuse et digne de la personne humaine. Alors que les adolescents rêvent au bonheur et à un amour qui dure, la pornographie contredit la fidélité et banalise l´acte sexuel qui perd tout son sens.

- Vous pouvez également conclure votre courrier en faisant remarquer que ce n´est là qu´un premier pas et les encourager à poursuivre leur action de protection de vos enfants. De nombreux enfants (les vôtres à votre insu ou dans votre entourage) regardent des cassettes vidéos pornographiques (empruntées par les aînés, leurs parents ?...) ou des revues pornographiques (disponibles dans tous les kiosques à journaux) ou consultent les sites pornographiques. Il faut encourager nos hommes politiques à réfléchir aux moyens de les protéger de l´accès à ces supports.

Une seule lettre avec quelques mots simples venant de votre coeur dans l´intention de protéger vos enfants que vous essayez de bien éduquer, multipliée par un grand nombre, permettra à nos responsables politiques de prendre les décisions pour protéger la France d´en bas.

N´oubliez jamais que vos enfants ne sont nullement à l´abri des méfaits de la pornographie.

Un collectif de parents soucieux de protéger nos enfants.

Responsables à encourager :

Monsieur Baudis et les membres du CSA : CSA - Protection des mineurs, Tour Mirabeau -39-43, quai André-Citroën 75015 Paris
Lien internet

Monsieur Nicolas Sarkozy :
Ministère de l´intérieur, place Beauvau, 75008 Paris
Lien internet

Monsieur Jean-Pierre Raffarin : 57, rue de Varenne 75007 Paris
Lien internet

Monsieur Jean-Jacques Aillagon : 3, rue de Valois 75001 Paris
Lien internet

     Haut de page    Imprimez cet article    Envoyez cet article à quelqu'un
  Qui sommes nous ?   ·   Objectifs   ·   Mentions légales   ·   Jeunes Plus  
©Jeunes Plus 2000-2006 • Graphisme du site : Bruno Merlin • Soutien scolaire
Hit-Parade

topla
Aidez-nous à trouver des bénévoles
  Pratique
  Lettre d'info
  Boutique livres
  Soutien scolaire
  Cours particuliers
  Forum - Débat
  Actualités
Méthode de lecture : la science a tranché
Echec scolaire : des familles désorientées
De nouveaux services pour les enfants handicapés et leurs parents
Choisir son collège : une nouvelle liberté
Parents inquiets pour Internet
Nouveaux programmes du primaire
Le danger des jeux vidéo en ligne
La carte scolaire, c'est fini
Le collège unique dépassé
Une violence scolaire devenue ordinaire